Erreur Stratégique n°1 à ne pas commettre quand on démarre un projet de micro-industrie

La pire des erreurs pour un industriel débutant : Faire un Business Plan de 100 pages où on dévoile tout son secret pour ensuite aller le donner à une Banque en espérant avoir un financement.

Laissez aux commerçants les expressions de grande naïveté comme « projet bancable ». Un projet en industrie n’est valable que s’il contient les éléments de son propre financement. Si tel n’est pas le cas, vous risquez de retrouver votre projet mise en application par un inconnu, qui très souvent a des liens avec la banque qui avait reçu votre projet.

Mais comment se passer de la banque pour démarrer son projet ?

L’une des principales erreurs de l’industriel débutant est de passer le maximum de son temps à se concentrer sur ce que sera a production, oubliant que vendre un produit est de loin plus compliqué et difficile que de le produire.

Si vous avez une bonne trésorerie, vous pouvez produire avant de chercher à qui vendre. Mais si vous êtes comme la plupart des jeunes industriels africains, à qui nous conseillons de ne pas aller demander le moindre emprunt d’une quelconque banque dans sa phase de démarrage, il faudra bien utiliser son cerveau pour peaufiner une technique pour réussir à se passer de ce piège qui guète le tout nouveau industriel. Comment ?

Tout d’abord en commençant petit. Tout petit même. Si vous avez 100.000 F, concevez un projet de 100.000F et s’il est vertueux, faites en sorte que vos 100.000F deviennent très vite 200.000 F. Et grandissez doucement, à votre rythme. Laissez les autres courir et afficher leur opulence. Contrairement au commerçant et l’entrepreneur classique, l’industriel a à faire à l’histoire, son œuvre est appelée à survivre à sa propre existence. La vraie concurrence ne se fait donc pas avec les contemporains, mais avec la postérité. Parce qu’il a rendez-vous non pas avec ses contemporains, mais avec l’histoire.

Mais comment commencer petit en Industrie et réussir à vendre sans argent pour la publicité pour se faire connaître ?

La réponse, vous la connaissez déjà et fait appel à la réponse précédente : l’industriel n’est pas un commerçant. Il est dans une posture d’acquisition de nouveaux clients, plus crédible que le commerçant et du coup, il lui est plus facile de faire même l’impensable : vendre avant de produire. […]

Rappelez-vous : La Banque n’est pas un institut d’Assistance Sociale et le Banquier n’est pas votre ami encore moins un gentil bienfaiteur, mais quelqu’un dont le métier consiste à vous louer l’argent au prix le plus fort.

Imaginez un seul instant, ce banquier qui a plagié mon texte, ce qu’il ferait de votre projet clé en main si cela lui plaisait. C’est ce comportement prédateur des banquiers qui pousse beaucoup d’opérateurs économiques débutant à, malheureusement préférer les tontines chez nous.

Jean-Paul Pougala
Yaoundé, le 12 Février 2017

reseaujeune

View posts by reseaujeune
ReseauJeune est un site qui offre aux jeunes et chercheurs, plusieurs opportunités d'avenir pour leur carrière
Scroll to top