Financement de projets : Conditions de base pour le FIDC

Populaire En Vedette 

 Projets / Publié il y a 7 mois

Le FIDC, Fonds International pour la Diversité Culturelle, soutient des projets qui conduisent à des changements structurels, à travers :

  • La mise en place et/ou l’élaboration de politiques et de stratégies qui ont un effet direct sur la création, la production, la distribution et l’accès à une diversité d’expressions culturelles, y compris les activités, biens et services culturels.
  • Le renforcement des infrastructures institutionnelles correspondantes, y compris les capacités professionnelles et les structures organisationnelles jugées nécessaires pour soutenir des industries culturelles viables aux niveaux local et régional, ainsi que les marchés dans les pays en développement.

Les types suivants de projets NE SONT PAS éligibles à recevoir un financement du FIDC :

  • Projets liés exclusivement à la production d’œuvres culturelles et artistiques, et à l’organisation d’événements.
  • Projets liés à la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel (veuillez vous référer au Fonds de la sauvegarde du patrimoine immatériel).
  • Projets concernant le patrimoine culturel matériel, par ex. site du patrimoine mondial (veuillez vous référer au Fonds du patrimoine mondial).
  • Projets visant à combler un déficit, rembourser une dette ou payer des intérêts.
  • Projets soutenant des activités en cours impliquant des coûts récurrents.
  • Projets finançant uniquement un espace de travail et/ou un équipement permanent(s).
  • Projets finançant la construction physique ou la rénovation de bâtiments.
  • Projets axés sur l’éducation artistique, y compris le renforcement des compétences artistiques au sein de l’environnement des écoles primaires et secondaires.
  • Projets axés sur le tourisme culturel.
  • Projets conçus sous forme de bourses ou subventions pour des besoins personnels.

Avant de soumettre une proposition de projet, veuillez vous assurer que les conditions ci-dessous sont bien remplies.

Conditions du FIDC

Type de demandeur

  • Autorités publiques et institutions de pays éligibles (pays en développement Parties à la Convention de 2005).
  • Organisations non gouvernementales (ONG) de pays éligibles (pays en développement Parties à la Convention de 2005) : les ONG qui, selon leur législation nationale, sont non gouvernementales et à but non lucratif et qui répondent à la définition de la société civile figurant dans les directives opérationnelles.
  • Organisations internationales non gouvernementales (OING) immatriculées dans des pays Parties à la Convention de 2005 : les OING qui répondent à la définition de la société civile figurant dans les directives opérationnelles ; et qui présentent des projets ayant un impact aux niveaux sous-régional, régional ou inter-régional.

Pays bénéficiaire(s)

Les projets doivent être mis en œuvre dans et/ou bénéficier aux pays éligibles exclusivement (pays en développement Parties à la Convention de 2005).

Note pour les OING: Les projets soumis par les OING doivent bénéficier à deux (2) pays éligibles ou plus et démontrer avoir un impact subrégional, régional ou inter-régional.

Période de mise en œuvre

La période de mise en œuvre du projet doit être comprise entre 12 et 24 mois. Les projets doivent commencer, au plus tôt, en mars de l’année suivant l’approbation du projet par le Comité intergouvernemental.

Domaines d’intervention

Le FIDC finance des projets qui :

  • Promeuvent la coopération intersectorielle dans l’élaboration et/ou la mise en œuvre des politiques culturelles;
  • Renforcent les processus et mécanismes d’élaboration et/ou de mise en œuvre des politiques publiques ;
  • Soutiennent le rôle des ONG et de la société civile dans l’élaboration et/ou la mise en œuvre des politiques culturelles;
  • Améliorent l’accès aux marchés des biens et services culturels à travers des mécanismes politiques, promotionnels et de sensibilisation;
  • Soutiennent et facilitent la mobilité des artistes et des professionnels de la culture des pays du Sud ;
  • Soutiennent et facilitent le développement de modèles d’innovation et/ou de solutions numériques pour la création, la production, la distribution et l’accès à divers biens et services culturels ;
  • Abordent l’identification de besoins en développement des capacités ou soutiennent des activités de renforcement des capacités ;
  • Elargissent la participation dans la création, production et distribution de biens et services culturels à des régions et des groupes sociaux qui en étaient auparavant exclus ;
  • Accroissent la représentation des femmes en tant que créatrices et productrices d’expressions culturelles à travers le renforcement des réseaux professionnels et le développement des capacités ;
  • Facilitent l’adoption de mesures, de politiques ou de mécanismes de financement pour promouvoir et améliorer l’accès équitable aux activités, biens et services culturels.

Veuillez noter que, les projets qui répondent aux différents besoins, aspirations, capacités et contributions des femmes et des hommes, et ceux qui remettent en question les politiques, les pratiques, les programmes biaisés ou discriminatoires existants sont fortement encouragés. Les projets doivent conduire à un changement afin d’améliorer la vie de tous, et contribuer à l’émancipation des jeunes et à la coopération Nord-Sud-Sud.

Montant demandé

Le montant maximal qui peut être demandé est de 100, 000 $ E.U.

Budget et Dépenses

Les dépenses concernant les frais généraux liés au projet sont limitées à un maximum de 30% du budget total du projet.

Langue

La demande de financement et les documents complémentaires doivent être en anglais ou en français.

Unesco

  • Profil : Homme / Femme
  • Pourvoyeur : FIDS
  • Domaine : Culture
  • Type de l'Annonce : Projets
  • Description du Pourvoyeur : Le Fonds international pour la diversité culturelle (FIDC) est un fonds multidonateur institué par l'article 18 de la Convention de 2005 sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles. Son objectif est de promouvoir le développement durable et la réduction de la pauvreté dans les pays en développement qui sont Parties à la Convention 2005.
Scroll to top