Jack Ma, fondateur d’Alibaba : « Le futur [de l’Afrique] c’est vous les entrepreneurs »

jack ma
Entrepreneuriat
Partagez

Le Milliardaire chinois Jack Ma, fondateur de Alibaba le concurrent chinois de l’Américain Amazone, donne son point de vue sur l’entrepreneuriat et le développement de l’Afrique.

Les gens disent que l’Afrique est le continent ayant plus de problèmes à résoudre, la pauvreté, le chômage, la mauvaise gouvernance,… etc. Ils disent que les africains ne sont pas riches. Existe-t-il au monde un pays ou continent qui n’a pas de problèmes à résoudre ?

Je crois que l’Afrique est le continent le plus riche au monde. Elle possède la plus belle richesse humaine, les animaux, les arbres, un ciel bleu, l’air naturel, le soleil en plein temps, des terres qui contiennent 98% des richesses du sous-sol du monde,…etc. L’Afrique regorge plus d’opportunités que tous les autres continents et a aussi dans le même temps plus de responsabilités que les autres. C’est un continent très jeune qui a la clé des maux de l’humanité des années à venir.

Les 13 millions de jeunes diplômés des universités sont à la fois une menace et une chance pour ce continent. L’éducation et la formation occupent une place d’importance capitale dans les enjeux et défis.

J’implore les jeunes entrepreneurs africains à ne pas attendre le moment avant de commencer, n’attendez pas que tout soit prêt avant de démarrer votre idée. Vous n’aurez pas le financement que vous recherchez tant que vos idées resteront sur les papiers, dans votre tête. J’entends dire que les banques ne financent pas les jeunes entrepreneurs africains ce qui est la cause première, le premier obstacle de ces derniers. Je vais vous dire une vérité à propos des banques mes chers : <>. Démarrez et le financement sera au rendez-vous. L’Afrique compte sur vous pour émerger, pour son vrai développement, sa vraie souveraineté. C’est difficile aujourd’hui mais demain sera plus difficile, sachez que le jour de demain sera mieux. Vous devez travailler très dure, c’est l’unique condition. Vous serez rejetés plusieurs fois pour ne pas dire plus de 20 fois comme mon cas.

L’Afrique n’a pas besoin d’experts, de docteurs et consultants, l’Afrique a besoin d’un futur et ce futur c’est vous les entrepreneurs.




Ailleurs sur le Web