La réalité d’un entrepreneur

entrepreneur
Coaching
Partagez

De nos jours, devenir entrepreneur est comme un effet de mode au point où les écoles ont des filières et des diplômes en “entrepreneuriat”.

Cependant, les gens connaissent-ils vraiment ce que c’est qu’un entrepreneur ? Être un entrepreneur veut-il dire posséder ou diriger une entreprise ? Les gens ont-ils vraiment conscience des obstacles et des sacrifices que cela demande ?

La plupart des gens ont les yeux rivés sur le résultat final, le succès final visible par tous et ils se disent que ces entrepreneurs ont de la chance.

Ils n’ont aucune imagination de la vallée sombre et lugubre  que les entrepreneurs traversent.

Être entrepreneur c’est pouvoir supporter les critiques, le rejet, les insultes, le mépris…

Être entrepreneur c’est se donner la capacité de pouvoir affronter et surmonter chaque obstacle qui se dressera sur le chemin du succès.

Être entrepreneur, c’est courir au quotidien, affronter le monde, à la recherche de nouvelles voies et moyens pour alimenter son compte bancaire.

Être entrepreneur, c’est supporter l’isolement, la solitude, frôler souvent la dépression et même parfois faire de la dépression.

Beaucoup pensent que les entrepreneurs sont des personnes qui n’ont pas de coeur et qui sont sans pitié quant à la façon dont ils agissent et réagissent.

Cependant ces mêmes personnes ne voient jamais la souffrance et les sacrifices que les entrepreneurs ont dû traverser pour se maintenir au niveau de succès où ils sont.

Les nuits blanches passées seul à réfléchir, le manque de soutien, les avis négatifs, les bâtons dans les roues qu’ils ont dû éviter passent inaperçus.

L’entrepreneur est semblable à un soldat qui a survécu à la guerre, et qui jouit de la liberté qu’il s’est battu pour avoir.

L’entrepreneur est un blessé de guerre avec beaucoup de cicatrices qui lui rappellent chaque jour, à chaque instant, à chaque minute d’où il vient et tout ce qu’il a dû endurer pour en arriver au succès qu’il connait.

Être entrepreneur ne veut pas dire mettre un produit sur le marché, créer une entreprise et quand on a enfin pu attirer le succès vers soi, se retourner aller dormir sur ses lauriers.

Quand l’entrepreneur arrive enfin à attirer le succès vers lui, c’est là que la taille de ses problèmes augmente et qu’il a encore l’obligation de toujours grandir plus que ses problèmes, pour les dominer.

Être entrepreneur c’est accepter ‘perdre’ une partie de sa vie ( sociale, épanouissement, confort, amis, famille, …) pour vivre le reste de sa vie comme il l’entend.

Selon le cas, certains entrepreneurs auront du retard à certains niveaux de leur vie, comme le retard à fonder une famille, le retard dans certains aspects de la vie courante, etc. Peu importe !

Être entrepreneur c’est faire des choix, et l’un des principaux choix c’est l’acceptation du fait que l’on ne peut pas tout avoir dans sa vie, mais que l’on tient à avoir du succès et à apporter de la valeur ajoutée en contrepartie d’une rémunération.

Être entrepreneur c’est accepter de se mettre dans des situations de malaises pour obtenir un résultat final positif.

Seriez-vous capable, de licencier des employés qui donnent tout et qui font bien leur travail, mais parce que vous êtes simplement amené à changer de stratégie ?

Être entrepreneur c’est accepter de souffrir, c’est accepter le rejet, c’est accepter de survivre pour construire, c’est accepter de supporter beaucoup de stress et se sentir à l’aise dans ce stress.

Si vous êtes prêt à souffrir,
Si vous êtes prêt à être rejeté,
Si vous êtes prêt à vivre seul,
Si vous êtes prêt à supporter beaucoup d’incertitudes,
Si vous êtes prêt à fournir l’effort quand tous vos partenaires abdiquent,
Si vous êtes prêt à continuer seul à la rencontre de votre succès,
Si vous êtes prêt à dormir le ventre vide, à vous lever certains jours fauchés, sans un sous, les comptes vides et beaucoup de charges en perspectives,
Si vous êtes prêt à traverser la vallée SOMBRE, LUGUBRE, qui se trouve sur ce chemin,
Alors, soyez le bienvenu dans ce cercle restreint dans lequel beaucoup se considèrent à tort d’y être, alors qu’il n’en est rien.

Être entrepreneur, c’est dans les faits et non pas dans les dires.

Beaucoup de courage à tous !

Tchek’s Freeman.




Ailleurs sur le Web

×